Accueil L'Auteur Ethique Technique Photos Journal Liens Contact

Actualité     



Retrouvez ici les nouvelles du site, notamment mes aventures photographiques. Le but est de parler davantage du contexte qui accompagne les images, et de montrer que la photographie d'oiseaux est loin d'être facile. Sujets absents, affûts et photos ratées, occasions manquées constituent l'essentiel des sorties !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 5 juin 2017

Miss camping

L’an dernier, j’avais passé 4 jours en Brenne, et le seul oiseau que j’avais réussi à prendre en photo était le petit Troglodyte du camping. Cette année, j'ai continué sur ma lancée.

Le jour où j'arrive en Drôme provençale, je prends un emplacement au camping de La Motte Chalancon. A ce moment, je pense encore que j’aurai du soleil durant la semaine et que donc il faut que je choisisse un emplacement bien ombragé, histoire d’être au frais pour faire la sieste l’après midi (ben quoi, c’est les vacances !). Du coup, je gare ma voiture sur un emplacement entre 2 arbres. Et voilà, direct, je remarque une sittelle partir de l’arbre. Je fais le tour, et là, surprise, un couple est en train d’installer son nid dans un trou à 1 mètre de haut ! La femelle est dans le trou, je la vois…

Du coup, je change d’emplacement et je me mets juste à côté. Je suis donc à 8-10 mètres du nid, distance idéale pour des photos, et apparemment elles ne sont absolument pas dérangées par ma présence quand je reste un peu caché dans ma voiture. Cool ! Avec le temps pourri qu’il fait une bonne partie de la semaine, à défaut de pouvoir aller côtoyer les vautours, ce joli spot m'occupera bien ! Pour changer d'angle de prise de vue, il suffit de déplacer un peu la voiture.
Le nid vu de face. On voit bien le travail de maçonnerie pour réduire l’entrée du trou :

_D2_9546camraw.jpg
_D2_9670camraw.jpg
De profil : un peu plus sympa pour les photos. J’ai un peu de mal à trouver le bon angle de prise de vue pour ne pas avoir cette saleté de bâtiment blanc et bleu de la piscine en arrière plan:

IMG_6059camraw.jpg
Mais finalement, je trouve. En plus, j’ai les feuilles rouges de l’érable en arrière plan, plutôt sympa :

_D2_9496camraw.jpg

_D2_9180camraw.jpg
_D2_9089camraw.jpg
_D2_9358camraw.jpg
_D2_9699camraw.jpg Pendant une séance photo, le joli Rougequeue à front blanc du camping vient me rendre visite.

_D2_8610camraw.jpg
C’est un oiseau que j’aimerais bien prendre en photo un peu mieux que ça. Mais il semble tout seul au camping, je pense que c’était trop tôt pour trouver son petit nid douillet. Le seul perchoir qu’il utilise régulièrement pour chasser est le pied d’un banc en plastique qui est posé à l'envers par terre à côté de l’accueil. Bref, pas idéal…

Et puis un autre oiseau vient me voir pendant que j’attends les sittelles : le beau Merle noir, à la recherche de victuailles pour ses jeunes. Pas facile de ne pas avoir de brin d’herbe flou devant les yeux. J'arrive même à en avoir devant les 2 yeux en un seul coup !

_D2_9114camraw.jpg
Mais finalement, je réussis à en faire quelques-unes un peu plus sympathiques !

_D2_9121camraw.jpg
_D2_9149camraw.jpg
_D2_9154camraw.jpg

samedi 3 juin 2017

Rendez-vous à Curienne

Si vous avez peur de vous ennuyer le week-end prochain, rendez vous à Curienne où je serai présent avec mon exposition sur les oiseaux de la région.

Il y aura aussi un diaporama photo sur le Cincle plongeur samedi à 14h30 par un certain Jean-Christophe Delattre. Tiens, c'est moi, cool ! Il ne me reste plus qu'à faire un diaporama sur le Cincle. La bonne nouvelle, c'est que j'ai déjà des photos. Sinon ça aurait été tendu...Merci à ceux qui ronflent de ne pas venir, car si c'est nul et que vous vous endormez vous risquer d'empêcher les autres de faire pareil.

18740289_1566212543398273_6977671114792527163_n.jpg

samedi 27 mai 2017

Changement d'air

Fin avril, je suis parti quelques jours dans les Baronnies, histoire de changer d’air et de fuir la Pays de Gex où les oiseaux se font toujours très discrets. J’ai posé ma Dacia vers Rémuzat, site à Vautours, histoire d’avoir au moins un sujet photographique de sur. Et puis ça change des vautours qu’on voyait tous les jours à la télé pendant la campagne présidentielle…

Normalement, dans le sud, il fait beau et chaud. Normalement j’ai dit ! Apparemment, parfois, il y a un vent de fou tous les jours, il pleut et il neige même fin avril. Et puis des fois ça gèle la nuit, -4 degrés. Enfin bref, même avec tout ça, je ne me suis pas laissé abattre.

Première matinée au bout du rocher des vautours : Ben je vois bien des vautours aux jumelles, mais ils sont très loin. De toute la matinée, seulement 2 oiseaux passent devant moi. Mais en même temps, ils passent où il faut, alors je ne suis pas bredouille !
Le premier :

_D2_8452camraw.jpg
_D2_8461camraw.jpg
_D2_8468camraw.jpg
Le deuxième (perso c’est ma photo préférée) :

_D2_8475camraw.jpg
En fin d’après midi, je retourne sur le site, mais c’est encore pire que le matin. Seulement une petite photo correcte.

_D2_8903camraw.jpg

Le lendemain matin, c’est encore pire : 0 vautours. Par contre, à un moment, je repère à ma gauche un rapace qui fait tout petit à côté des vautours, alors qu’à la base c’est un grand rapace prestigieux mangeur de serpents : le Circaète Jean-le-Blanc ! Il fait une petite boucle devant moi, j’arrive à le cadrer et à le suivre assez bien pour que l’autofocus fasse son travail correctement, cool ! Ce sont mes premières photos de ce beau rapace !

_D2_9043camraw.jpg
_D2_9046camraw.jpg
_D2_9053camraw.jpg
Dans l’après midi, quelques vautours passent, enfin, ça fait plaisir ! A cause du vent, ils ont tendance à voler un peu loin de la falaise, alors je change mon petit 400mm sur sa tête vidéo contre le gros 500mm sur sa tête pendulaire, histoire d’avoir plus de proximité. Par contre, ça devient beaucoup plus difficile de suivre les vautours en vol avec le gros matos. Mais bon, j’y arrive pas trop mal, et l’autofocus aussi se débrouille. Et puis au moins j’ai pas l’air ridicule à côté du Nikoniste qui a aussi un 500mm F/4…

_D2_9716camraw.jpg
_D2_9835camraw.jpg
_D2_9842camraw.jpg
_D2_9872camraw.jpg
Par contre, mon 500mm fait quand même petit à côté du 600mm F/4 des Belges qui nous rejoignent…
A ce moment, je leur dit : « Ah bah c’est dommage, le Grand Corbeau vient de décoller, vous avez loupé la photo du vautour avec le Grand corbeau à côté ». A peine fini ma phrase que j’entends une grosse rafale de photo. En fait, le Grand corbeau vient de revenir se poser sur le dos du vautour pour le déranger et le faire partir. Et du coup, je suis le seul à avoir loupé la scène. Sans commentaires…
Et puis bien sur, il y a toujours le lot de belles photos gâchées par un chemin où des bâtiments en arrière plan…

_D2_9803camraw.jpg
_D2_9903camraw.jpg
ça se termine dans la belle lumière du soir.

_D2_9924camraw.jpg
_D2_9935camraw.jpg

jeudi 27 avril 2017

Le coup du Martin

Bon, je ne vais pas vous mentir, je suis un peu en retard, les photos qui suivent datent du 21 février. En même temps, c’est de saison. En ce moment je suis dans le Drôme provençale en vacances et il fait 5 degrés. J’ai encore bien choisi ma semaine…

Alors voilà, donc en février, j’ai passé une semaine à Chambéry, et je suis allé tous les jours à l’observatoire d’où j’avais récemment fait les photos du butor. Le premier jour, j’étais content car il y avait des Sarcelles d’hiver tout près de l’observatoire. J’ai enfin pu faire quelques photos de mâles, qui sont de très jolis canards. C’est peut-être pour ça que les chasseurs aiment tant les dégommer !

_D2_8101camraw.jpg
Bon d’accord, rien d’exceptionnel sur cette photo. En même temps, un canard, c’est ce qu’il y a de moins intéressant à observer. C’est posé sur l’eau, c’est joli, et puis voilà… Bon, de temps en temps, ça bascule en avant pour aller chercher à manger, et ça ressort la tête toute mouillée !

_D2_8129camraw.jpg
Et puis de temps en temps, il y a une femelle de hale bièvre qui passe, avec son bec typique étudié pour attraper des poissons.

_D2_8051camraw.jpg
Toujours est-il qu’à part ça, il ne s’est pas passé grand-chose de toute la semaine. Et puis dimanche, on organisait une sortie à l’observatoire avec la FRAPNA. Et là, comme par magie, un Martin-pêcheur est apparu et s’est laissé admirer toute la matinée juste devant l’observatoire. C’était vraiment cool pour les participants de la sortie qui ont pu l’admirer dans de très bonnes conditions. Une fois la sortie terminée, Patrice, Michelle et moi décidons de faire un peu de rab pour essayer de photographier la bête. Bon, comme d’hab, je n’ai pas mon matériel photo, donc ma longue-vue et la digiscopie me sauvent la vie. Alors on s’installe, on attend un peu, et là, le Martin se pointe tout près ! Cool !

IMG_6037camraw.jpg
Sauf qu’il ne s’est pas mis du bon côté du roseau. Dommage, il ne manque pas grand-chose. Si vous regardez bien, vous verrez qu’il y les mandibules du bec arquées, on voit largement le jour à travers le bec, bizarre !
Il se déplace un peu plus loin, mais toujours du mauvais côté du roseau…

IMG_6042camraw.jpg
Et puis il disparait, et plus rien pendant 30 minutes. On décide de partir, alors on ferme l’observatoire, on fait 2 pas et puis subitement, un cri de Martin pêcheur ! Je jette un œil par-dessus la barrière, et je vois ce satané Martin posé pile au bon endroit, et cette fois du bon côté du roseau. Il est parfait. Grrrrr !!!! Du coup, on ré-ouvre l’observatoire, je redéballe le digiscope, que j’avais tout bien rangé comme il faut, la longue-vue ici, l’adaptateur là, l’APN bien rangé dans la pochette, le trépied replié et accroché au sac. Pendant ce temps, Patrice observe le Martin et me dit qu’il a une posture parfaite, avec une superbe lumière et tout. Et au moment où je termine d’assembler le digiscope, oups ben trop tard il vient de partir… Du coup on attend encore un peu, mais il ne reviendra pas. Voilà comment on loupe pour 2 minutes un très joli portrait de Martin pêcheur…

samedi 15 avril 2017

Le Tichodrome charbonnier

Avec beaucoup de retard, voici quelques images prises en fin d’hiver lors de ma dernière visite au Tichodrome. Aucune photo de Titi cette fois. Mais pour compenser, j’ai vu une nouvelle espèce de Titi coopérative ! Depuis le temps que je fais des affûts ici, je vois régulièrement des mésanges, charbonnières, bleues, à longue queue, nonettes…, mais je n’ai jamais réussi à faire une photo correcte. Cette fois, une charbonnière se laisse photographier juste à côté de moi, et cerise sur le gâteau, elle se prend pour titi. Vous ne me croyez pas ?

_D2_7575camraw.jpg
_D2_7606camraw.jpg
Et à l’envers la tête en bas ? Pas de problème !

_D2_7655camraw.jpg

Et avec une seule patte ? Pas de problème non plus !

_D2_7641camraw.jpg

Et sur une branche ? Pas de problème encore une fois. Vous vous rendez compte, un tichodrome charbonnier qui s’agrippe à une branche, on aura tout vu !

_D2_7544camraw.jpg
_D2_7633camraw.jpg

Ouai, bon d’accord, c’est vrai qu’en fait c’est juste une mésange sur une branche, mais bon, c’est pas si facile à photographier sans graines de tournesol…

Je vois aussi souvent ici passer quelques rapaces, Aigle royal, Autour, Epervier, Buse, Milan, Faucon… Idem, je n’ai jamais pu faire de photos correctes, en général ils passent trop vite. Alors quand un beau Milan royal s’autorise une petite boucle pour prendre un peu de hauteur dans une ascendance juste devant moi, j’ai le temps de le cadrer. Un peu loin, mais j’aime bien la lumière :

_D2_7768camraw.jpg
_D2_7771camraw.jpg

Cette fois, fini Titi jusqu’à l’hiver prochain. De toute façon, le couple de grands corbeaux qui s’installe chaque année dans le coin commence à tourner, et pour ne pas les déranger, il n’y a qu’une seule solution : ne pas être ici…

- page 1 de 49